PIERRE GIRARDOT
Collège
SAINTE TULLE
 

interventions Alpe 04

mardi 2 février 2016, par Administrateur SPIP

INTERVENTIONS d’ALPE 04 :
DECEMBRE 2015/JANVIER 2016 :

- MOTION AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 11/12/2016 :

MANQUE RÉCURRENT ET INACCEPTABLE DE PROFESSEURS REMPLAÇANTS

Les parents d’élèves déplorent le manque de professeurs remplaçants.Ce problème est récurrent en français notamment.
L’an dernier, l’absence prévue de deux professeurs (français et physique) n’ avait pas donnée lieu à un remplacement immédiat . Il a fait perdre un nombre important d’heures de cours aux élèves.
Aucun professeur n’était prévu pour pallier à l’absence prévue de 6 mois du professeurs de français.Une solution a été trouvé par l’embauche d’une contractuelle non enseignante.
Ce manque de moyen dans notre département dit "rural" défavorise la scolarité de nos élèves.
Les fondamentaux de l’Education Nationale sont d’offrir les mêmes chances pour tous.
Cette inégalité territoriale est intolérable/inacceptable et demande une solution pérenne URGENTE.

- ALERTE auprès du principal M.Tromel et Lettre à l’inspection d’académique au sujet du remplacement du cours de français
Extrait du courrier :
"Par ce courrier, notre association de représentants des parents d’élèves ALPE 04 voudrait vous témoigner de son incompréhension et son mécontentement en ce qui concerne le remplacement partiel des cours de français et de latin de Mme Pequay au collège P. Girardot.

En effet, une solution de remplacement complet avait été trouvée pour les deux classes de 3èmes mais pour ses deux classes de 5émes seulement 1 heure ou 1 heure 30 par semaine a été remplacée. Aucun cours de latin n’a été remplacé.
Il est inadmissible que les élèves pâtissent d’un manque chronique d’effectifs de professeurs remplaçants."

A partir du 25 janvier 2016, le remplacement complet en français sera en principe effectif. Il est indispensable que soient récupérées les heures manquantes en français et en latin d’où la nécessité d’heures supplémentaires.
Ce problème de l’Education Nationale au niveau national est récurrent : il est évident que les effectifs de professeurs remplaçants sont trop restreints du au manque de moyens financiers. Mais il serait indispensable de réfléchir à y donner une solution :
- la mise à disposition de tous les cours version fiches/exercices corrigés ou vidéos sur l’outil numérique.
- des cours à distance en visioconférences...
- des heures supplémentaires pour des professeurs volontaires.....
Enfin , UNE SOLUTION comme un "service minimum" sans être un " service" au rabais.


NOVEMBRE 2015 :

Les représentants des parents d’élèves d’ALPE 04 interpellent le conseil d’administration le 12/11/2015 sur différents sujets :
Les parents voudraient connaître les conséquences de la formation des enseignants pour la réforme du collège sur les cours des élèves.
M.Tromel explique que le plan de formation normalement prévu pour les professeurs a été annulé.
Deux mercredis (le 18 novembre et en janvier) seront consacrés à cette formation. Les élèves n’auront pas cours le matin.

L’annulation du stage en 4eme a-t-elle été communiquée aux parents ?
M.le principal indique que selon le code du travail, les stages pour des élèves de 13 ans sont reconnus comme illégaux. Si en troisième, l’élève n’a pas 14 ans, il faut qu’il l’effectue dans une administration ou au sein de l’entreprise familiale.
Une communication aux parents sera faite.

Les parents souhaiteraient avoir des retours sur l’organisation de la pause méridienne.
Quelles activités proposées ? pause bénéfique ?
M.Tromel précise que la pause méridienne d’1h30 instaurée cette année sera obligatoire à la rentrée prochaine dans le cadre de la réforme du collège.
Mme Campoy annonce une dizaine d’ateliers (8 à 25 élèves) dont 4 sont assurés par du personnel dit « vie scolaire », d’autres par des professeurs et bientôt d’autres avec des bénévoles.
La gestion de la pause méridienne est relativement « difficile » pour le passage cantine et à cause d’une cour réduite par les travaux et de la durée importante de la pause.
Les professeurs constatent une excitation accrue des élèves à canaliser lors de la reprise des cours l’après-midi.
Mme Campoy envisage de travailler sur le passage cantine en instaurant un passage par niveau tout en prenant en compte les élèves dits « prioritaire » qui participent à des ateliers.
Mme Campoy signale qu’en janvier il y a une fin de contrat aidé pour une personne affectée à la vie scolaire alors qu’il y a un réel besoin pour la surveillance et pour ce temps méridien.

A-t-il été envisagé de conventionner avec la DLVA pour avoir des transports pour les sorties scolaires à des prix intéressants et de conventionner avec la mairie de ST, Corbières, Pierrevert pour avoir accès à des mini-bus pour la DP3 si nécessaires ?
Il est précisé que les mini-bus ne peuvent pas être utilisés sans chauffeur habilité dans le cas des transports scolaires.
En ce qui concerne la DLVA, il semblerait que la SOMATRAV ne conventionne qu’avec Manosque.
M.Castel, maire de Corbières et représentant du CG fait remarquer qu’il n’y a pas lieu de favoritisme par rapport à Manosque et que la DLVA concerne 26 communes et a donc la possibilité de conventionner avec toutes. M.Claude Cheilan vice-président de la DLVA qui est en charge des transports et de la mobilité est la personne à contacter.

SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2015 :
- ALERTE au sujet des dysfonctionnements des horaires des bus auprès de M.Tromel et de la DLVA chargée du transport scolaire et des mairies.

 
Collège PIERRE GIRARDOT – 26 chemin Alexandre Dumas - 04220 SAINTE TULLE – Responsable de publication : Monsieur Patrick COSTANTINI
Dernière mise à jour : mardi 11 mai 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille