PIERRE GIRARDOT
Collège
SAINTE TULLE
 

La nourriture allemande

lundi 3 mars 2008

La nourriture allemande

La nourriture allemande est très variée, elle se caractérise par une grande teneur en calories : en effet, les allemands consomment beaucoup de graines comme les noix (Nuss), les noisettes (Walnuss) ; ils ont aussi des choix de charcuterie très étendus.

I/ La charcuterie allemande :
Quand on pense à l’Allemagne, le met qui nous vient tout de suite à l’esprit est la saucisse accompagnée de bière. Il existe beaucoup de saucisses en Allemagne, comme la Saucisse de Francfort (plus douce), de Nüremberg (qui est servie en barbecue) et de saucisse de Bavière (blanche). La nourriture allemande est caractérisée par sa richesse et son contenu relativement calorique. Quelques plats incontournables : côtelettes de porc fumées, feuilles de chou bourrées de viande hachée et de petits filets de viande hachée appelée Frikadellen. A Francfort, ce sont les saucisses qui sont appréciées, le porc fumé avec la choucroute, le fromage accompagné d&acute ;oignon crus à l’huile au vinaigre.

II/ Les friandises et gateaux allemands :
On peut réaliser de délicieux petits sablés, en forme d’étoiles, de sapins ou de pères Noël, qui exhalent des parfums de cannelle, d’anis, de cardamome, de clous de girofle ou de vanille. Les enfants qui aident les parents à la préparation, découpent la pâte à l’aide de formes, et les décorent avec du sucre glace ou en passant une couche de chocolat fondu dessus.Le Christstollen est le gâteau traditionnel de Noël, l’équivalent de notre bûche. Originaire de Dresde, il a une forme de pain allongé et la consistance d’un cake. Il contient des fruits confits, des raisins secs, des épices, du rhum, de la pâte d’amande, le tout recouvert de sucre glace. La forme de ce gâteau, qui date du Moyen-Age, représente le Christ enfant dans ses langes.Il existe toutes sortes de Plätzen (biscuits), que l’on confectionne spécialement et uniquement pour Noël. Les recettes étant plutôt simples, il est facile de confectionner les traditionnels Spekulatius (spéculos), Lebkuchen (pain d’épices), Zimtsterne (étoiles à la cannelle), Vanillekiperl (croissants de lune vanillés) ou les Marzipankartoffeln (petites pommes de terre en pâte d’amande.

III/La boisson allemande :
Les Allemands consomment beaucoup d’eau gazeuse : quand on demande de l’eau minérale, elle est presque toujours gazeuse et il faut le préciser pour obtenir de l’eau plate. Ils consomment également la légendaire bière allemande, voici l’occasion de revenir sur l’histoire de cet alcool qui fait la réputation des Allemands :
Cet alcool de couleur de l’or fut créé lorsque le peuple des Sumarians se trompèrent dans le processus de fermentation. Ce n’est que 6000 ans après JC que les Babyloniens, les Egyptiens et les Romains goutèrent la boisson. Pour les allemands antiques appelés Teutons, la bière était un sacrifice aux dieux. Pendant le Moyen âge, la bière fût produite par les moines. Une fois la boisson découverte par les scientifiques, les monastères Barbant ont commencé à assaisonner la bière. Cela explique en autre pourquoi le roi Barbant, Gambrinus, est venu le saint patron de la bière. De nos jours la bière est connue dans le monde entier et est un facteur économique important. Les brasseries allemandes produisent une très grande variété de bière qui varient en fonction des propostions d’ingrédients, des températures et des techniques utilisées et bien sûr du temps de vieillissement. Voici les sortes de bières les plus répandues :

Dunkles Bier - Bière brune
Helles Bier - Bière blonde
Rotblondes Bier - Bière rousse
Grosses Bier – Grande bière
Kleines Bier – Petite bière
Bier vom Fass – Bière pression
Eine Flasche Bier – Bière en Bouteille

 
Collège PIERRE GIRARDOT – 26 chemin Alexandre Dumas - 04220 SAINTE TULLE – Responsable de publication : Monsieur Patrick COSTANTINI
Dernière mise à jour : mardi 11 mai 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille