PIERRE GIRARDOT
Collège
SAINTE TULLE
 

Ateliers d’écriture poétique : synesthésies

lundi 1er décembre 2008, par anglais

Lors de la première séquence consacrée au poète Arthur RImbaud découvert à travers les textes rassemblés par Michel Piquemal dans l’anthologie Mon premier Rimbaud, nous nous sommes frottés à l’écriture poétique.
Le poème qui suit est collectif dans le sens où il contient des strophes écrites par plusieurs d’entre nous.
Voici les consignes d’écriture qui nous étaient données.

Synesthésies

Correspondances.

[…] Les parfums, les couleurs, les sons se répondent.
Il est des parfums frais comme des cœurs d’enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies[…]
Baudelaire, Les Fleurs du Mal, 1861.

a) On appelle synesthésie l’association de sensations appartenant à des domaines différents. Recopie le vers dans lequel Baudelaire exprime cette théorie.
b) Auquel des cinq sens chacun de ces mots renvoient-ils : parfums, frais, doux, verts ?
c) Sur le modèle des deux derniers vers de Baudelaire, invente deux alexandrins dans lesquels tu pratiqueras la synesthésie en suivant cette structure grammaticale :

Il est des sons légers comme …
Purs comme .., brillants comme…
Il est des chocs forts comme…
…comme … , …comme ...

Voici quelques strophes écrites par la classe. Bonne lecture.

Synesthésies.

Il est des sons légers comme de douillets coussins
Purs comme le goût, brillants comme l’aimant
Il est des chocs forts comme le son des étoiles
Durs comme des cris sourds, attristants comme le temps.

Il est des sons légers comme le bruit des arbres
Purs comme le cristal, brillants comme les étoiles
Il est des chocs forts comme le bruit de mon cœur
Silencieux comme les murs, lisses comme du verre.

Il est des sons légers comme un cœur amoureux
Purs comme les couleurs du vent, brillants comme l’âme
Il est des chocs forts comme apercevoir l’Amour
Précieux comme l’or, suave comme les cieux.

Il est des sons légers comme un parfum divin
Purs comme des larmes, brillants comme nuages
Il est chocs forts comme la subtile menthe
Odorants comme des lyres, doux comme soie.

Il est des sons légers comme des gouttes de pluie
Purs comme une nuit, brillants comme la soie
Il est des chocs forts comme l’écume des nuits
Fleurant comme le musc, frappant comme l’amour.

 
Collège PIERRE GIRARDOT – 26 chemin Alexandre Dumas - 04220 SAINTE TULLE – Responsable de publication : Monsieur Patrick COSTANTINI
Dernière mise à jour : dimanche 2 mai 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille